El Hajjam: « Personne ne doit effrayer le Maroc »

el hajjam Maroc soccer212

Oualid El Hajjam est indéniablement l’une des révélations Marocaines de cette saison. L’arrière-droit vit une saison honorable en Ligue 1 avec son club d’Amiens et le joueur semble enfin lancé dans sa carrière professionelle. De son parcours dans les divisons inférieures à sa convocation en sélection et la qualification en Coupe du Monde, focus sur un joueur qui n’a pas froid au yeux.

 

Salam, comment tu vas Oualid? Pour ceux qui ne te connaissent pas très bien peux-tu nous expliquer un peu ton parcours?

Wa Aleykoum Salam wa rahmattu Lahi wa barakatuh. ça va très bien El Hamdu li Lah.

J’ai débuté dans les petits clubs de la région de Châteauroux, ensuite j’ai fait 2 ans au au Pôle Espoir de Châteauroux qui est semblable à l’INF. J’ai par la suite intégré le centre de formation du Mans où je suis resté 5 années avant de rejoindre Amiens. Avec Amiens, j’ai connu le championnat National dans lequel on a évolué 4 ans environ puis on a fini par monter en Ligue 2 puis en Ligue 1 Hamdu li Lah.

 

Comment se passe ta découverte de la Ligue 1? As-tu senti une nette différence avec la L2?

Je dirais que c’est un championnat de très haut niveau qui devient attrayant notamment avec l’arrivée de joueurs tels que Neymar. Par rapport à la Ligue 2, il y a une nette progression, ça se joue beaucoup sur les détails, il faut mettre le curseur très haut et être à fond sur chaque match.

 

Quels sont les objectifs que tu te fixes sur le long terme? Y’a t-il une équipe ou un championnat qui te fait rêver? As-tu un joueur modèle?

Sue le long terme, ça serait de faire une très belle carrière, j’espère n’avoir aucun regret à la fin de celle-ci.

Les équipes qui me rêver y’en a beaucoup, le championnat Anglais est très attrayant, les championnats Espagnol et Allemand aussi.

Je n’ai pas de joueur modèle en particulier je m’inspire de beaucoup de joueurs, des meilleurs à mon poste et je regarde ce que chacun fait de mieux pour essayer de m’en inspirer.

 

Comment as-tu vécu ta première sélection? Raconte-nous ta réaction et comment s’est passé lorsque tu étais avec le groupe.

Ma première sélection c’était vraiment extraordinaire, comme vivre un rêve. C’était vraiment fabuleux, tout le monde m’a bien accueilli, j’ai été très surpris tant tout le monde était accueillant, respectueux et de très bon conseil. Même les plus anciens n’ont pas hésité à me mettre très à l’aise. Que ce soit les coachs ou les joueurs. Y’a vraiment rien à dire. J’ai passé un séjour inoubliable, le fait de goûter à ça permet de ne vouloir que revenir. Donc je fais tout ce qui est nécessaire pour être performant en club et continuer à vivre cette expérience qu’est l’Equipe Nationale.

Concernant ma réaction, j’étais très heureux ! C’était un grand honneur pour moi que d’être sélectionné ainsi que pour les gens de ma famille qui sont de fervents supporters de l’EN. C’était vraiment une fierté, même au Maroc… Tout le monde était très heureux.

 

20 ans après, le Maroc retrouve la CDM, quel est ton regard sur le chemin parcouru par l’EN et le retour du Maroc au 1er plan?

C’est clair que l’Equipe Nationale a su énormément progresser. Quand on a une ambiance comme ça dans le groupe chacun a envie de jouer pour l’autre On sait très bien quand on est une Nation comme le Maroc, qu’à chaque match  l’adversaire va tout donner. En Afrique, quand les équipes jouent contre nous, pour elles c’est une très belle affiche, ils préparent ça comme un gros match et ce n’est donc jamais évident. Mais depuis l’arrivée du coach,  l’EN a réussi à trouver cette stabilité et prouvé que le Maroc est une très grande Nation qui avait sa place au Mondial. Le beau parcours effectué à la CAN en est aussi la preuve.

 

Quel est ton premier souvenir du Mountakhab? Quand as-tu compris que tu voulais porter ce maillot un jour ?

Mon plus grand souvenir est la Coupe du Monde 98. J’avais 6 ans. Surtout ce match contre l’Ecosse où gagne 3-0. Puis il y a eu ce match entre la Norvège et le Brésil… J’étais tout petit mais c’était une déception déjà de voir une si belle équipe ne pas passer en 8ème. Parce que y’avait vraiment de très grands noms, que ce soit Hadji, Basser ou bien Naybet, c’était vraiment une très belle équipe. C’est mon plus grand souvenir.

Porter ce maillot c’est le rêve de tout gamin. On allait pratiquement tous les ans au Maroc, était un rêve. Je voyais le matchs ou rencontrais parfois les joueurs en vrai. C’était un rêve de pouvoir être à leur place. C’est dans un coin de la tête de chaque joueur Marocain de porter ce maillot. C’est clair qu’en National, on y pense sans vraiment y penser, discrètement dans nos têtes (rires). En Ligue 2 un peu plus et aujourd’hui en Ligue 1 c’est clair que ça a pris beaucoup plus d’importance dans ma tête, c’était un objectif. Y penser en Ligue 1 c’était plus cohérent qu’en National ou en Ligue 2.

 

8- Le groupe pour la CDM est très relevé, quels sont selon toi les ingrédients nécessaires pour en sortir vainqueur?

 

Le groupe est très relevé mais c’est pour ça qu’on se qualifie pour une Coupe du Monde, pour affronter des équipes comme ça. Si c’est pour jouer contre des soit disant « petites équipes »… En CDM y’ pas de petites équipes, chacun a effectue un parcours impressionnant pour se qualifier. Quand on se qualifie c’est pour affronter les plus grandes équipes et si on doit les affronter en poules c’est tant mieux. Comme ça on saura où on en terme de niveau, ça sera de très beaux matchs à jouer. Après on sait que dans le foot y’a rien d’infaisable, c’est des ingrédients qu’on doit mettre comme pendant les matchs de préparation: l’envie, la rage, toute cette motivation… Et notre niveau aussi, il ne faut pas l’oublier. Ce niveau tactique et technique. C’est une équipe avec de très grands joueurs de classe mondiale. Certains joueurs auraient pu largement atteindre de plus grands clubs mais une carrière se tient parfois à rien. Aujourd’hui il y a des joueurs de classe mondiale dans la sélection, c’est pour ça qu’il faudra mettre tous les ingrédients en oeuvre pour sortir vainqueurs de ce groupe. Il faudra encore élever le niveau, mais on a largement les moyens de sortir de cette poule. Personne ne doit effrayer le Maroc.

 

Un dernier mot pour les abonnés de Soccer212?

C’est beau ce que fait votre site, soutenir et suivre tous les joueurs Marocains. Toutes les personnes qui s’intéressent à l’équipe Nationale on a envie de les remercier parce que c’est beau ce qu’ils font.

Vous aimerez aussi...

Leave a Reply

error: Ce contenu est protégé !
%d blogueurs aiment cette page :