Mark Wotte:« L’objectif est de former les jeunes joueurs et de les préparer au football de l’équipe première.»

Mark Wotte

Mark Wotte, sélectionneur national U23.

La rédaction de Soccer212 a eu la chance de pouvoir échanger avec l’actuel sélectionneur U23 Mr Mark Wotte. Nous avons pu évoquer avec lui plusieurs sujets, notamment la formation des jeunes au sein de la FRMF ainsi que les axes d’évolution du football Marocain. Focus.

 

1/ Lorsque Monsieur Larguet a pris la tête de la DTN, celui-ci avait cœur de développer le football local à tous les niveaux, particulièrement le football amateur. Qu’en est-il aujourd’hui et quelles sont les évolutions que vous avez pu constater ?

Je ne peux pas commenter sur le travail des autres, mais en général, je pense qu’en tant que DTN, nous avons fait beaucoup de progrès au cours des quatre dernières années dans de nombreux domaines de par le programme de développement du football chez les jeunes de l’EN: le recrutement, la formation des joueurs des équipes jeunes mais aussi la formation de vrais entraîneurs professionnels et spécialisés pour les jeunes. Un grand merci à Monsieur Jean-Pierre Morlans. Néanmoins, dans le football avec les jeunes, quatre années ne peuvent suffire. La Belgique a eu besoin de 10 ans de travail continu afin de se hisser dans le Top 10 mondial.

 

2/ Comment se coordonne l’organisation de votre travail entre vous et Monsieur Sellami mais aussi avec Hervé Renard et Nasser Larguet ? Quelle est votre façon de travailler et qu’est-ce qui a changé depuis votre arrivée?

Nous travaillons tous ensemble, mais chacun avec notre propre staff. Pour ma part il s’agit de Monsieur Khalid Fouami et de Monsieur Hassan Loudari et chacun a ses responsabilités vis à vis de de Mr Nasser Larguet. Cela fonctionne très bien à mon avis et cela a donné de bons résultats: deux fois médaillés d’or U16 et U20 , victoire du CHAN 2018 ainsi que la qualification pour la CAN U17 grâce à Mr Jamal Sellami. Je suis en bons termes avec Mr Mustapha Madih qui m’a grandement aidé lors de mon arrivée à la FRMF et également avec Mr Hervé Renard, qui fait un excellent travail avec l’équipe A. De plus, l’équipe féminines A a fait beaucoup de progrès grâce à Mr Karim Bencherifa tout comme l’équipe de Futsal avec Mr Hicham Dguig (Champions d’Afrique en 2017).

 

3/ Depuis quelques temps déjà maintenant, nous avons constaté la création d’une sélection A’ servant de vivier à Monsieur Renard. Quels ont été les bénéfices d’un tel «laboratoire» qui devait permettre au sélectionneur national de pouvoir observer et tester des joueurs sans pour autant les sélectionner avec les A ?

Cette question devrait être posée aux responsables de ces équipes à savoir Mr Renard, Mr Sellami et Mr Larguet. Mais il est certain qu’une équipe nationale A ‘ composée de joueurs nés entre 1993 et 1996 sert de passerelle pour les joueurs locaux de mon équipe U.23 vers l’équipe A. Bien sur, Hakimi, En-Nesyri, Mendyl et Mazraoui sont passés directement des U20 à l’équipe A, mais l’équipe en a progressé. Nous gardons une trace des jeunes joueurs locaux après l’âge de 23 ans et leur donnons une expérience internationale en préparant le tournoi CHAN comme aucun autre pays d’Afrique.

 

4/ Sur quoi la FRMF doit-elle impérativement travailler afin de faire progresser la sélection nationale ? Quel sont les axes d’amélioration prioritaires selon vous ?

L’éducation dans les clubs pourrait commencer plus tôt (programme pré-académique de 6 à 11 ans) et de manière générale, la philosophie de l’éducation peut être améliorée. L’objectif est de former les jeunes joueurs et de les préparer au football de l’équipe première et non juste pour gagner des matchs à un jeune âge ! En investissant dans toutes les académies des clubs, y compris dans les infrastructures (meilleurs terrains), on peut s’attendre à ce que les jeunes joueurs locaux s’améliorent entre 18 et 21 ans. Les entraîneurs d’équipes premières en club doivent être encouragés par leurs direction à utiliser davantage de jeunes joueurs, comme cela se produit déjà beaucoup en Europe. Ils ont besoin de plus de temps de jeu pour devenir meilleurs !

 

5/ Des échos venant des Pays-Bas votre pays d’origine font acte d’une prétendue volonté de la KNVB de forcer les jeunes joueurs à choisir leur sélection avant leurs 15 ans. Comment jugez-vous cette décision qui est clairement une réponse à la fuite des talents d’origine Marocaine formés en Hollande ?

Ridicule! Le joueur doit être libre de choisir ! C’est à mon avis une affaire très personnelle ! Les joueurs doivent être libres d’effectuer leur choix communément aux lois FIFA. 15 ans c’est trop tôt.

Vous aimerez aussi...

Leave a Reply

error: Ce contenu est protégé !